[gallery columns="5" link="file" ids="14431,14441,14451,14461,14471,14481,14491,14501,14511,14521,14531,14541,14551,14561,14571"]

Bodart Julie

La Ferme du Prévôt

Ambassadeur
Partagez autour de vous / Um dich herum teilen

Positive attitude

Il est bon de donner

Au cœur du Brabant wallon, Julie a développé de nombreuses activités pour partager sa passion et celle de son mari avec des invités d’un jour, quel que soit leur âge : l’accueil d’enfants dans un cadre scolaire (enfants de 2,5 ans à …), l’accueil d’enfants issus de crèches, l’accueil de personnes âgées (home), … Sans oublier l’organisation de Family day et de journées Team building pour des sociétés, durant lesquelles les personnes peuvent découvrir la ferme, s’essayer à l’agro golf, retrouver leur chemin dans un labyrinthe fait de maïs, ou encore s’affronter lors d’un Koh Lanta fermier.

Régulièrement, Julie organise également des brunchs à la ferme, des goûters champêtres, et des visites.

Mais la Ferme du Prévôt, c’est avant tout une véritable exploitation agricole où l’on pratique l’engraissement des taureaux, l’élevage de bovins, de petits animaux mais aussi la culture de la betterave, de la pomme de terre, du maïs fourrager, du froment, …

Une véritable immersion donc, pour un public varié, au cœur d’une ferme pleinement en activité.

De nature passionnée et optimiste, Julie a fait de son métier sa passion… la passion de montrer au grand public qu’elle et son mari font un métier merveilleux, tant la vie à la campagne et avec les animaux est ressourçant.

  • Vieux-Genappe (Genappe)

Ses projets

Julie projette et rêve de pouvoir continuer cette diversification. Elle souhaiterait avoir encore davantage de visibilité auprès du grand public, pour casser les stéréotypes et les préjugés que certains ont sur le monde agricole. Dans ce cadre, elle souhaite accueillir encore plus d’adultes et de famille.

Ses atouts

Depuis le lancement de cette activité en avril 2014, Julie et son mari ont déjà accueilli de nombreux groupes, très divers. Au travers de cet accueil, Julie estime avoir eu un impact sur les enfants, en leur montrant notamment que le lait ne vient pas du magasin mais qu’il sort du pis de la vache. Mais pour elle, le plus grand impact, les plus « beaux » retours reçus, émanent de citadins, un peu sceptiques, venus passer une journée à l’occasion d’un team building ou d’une fête d'entreprise. C’est en montrant à ces personnes le bétail, en leur expliquant le métier d’agriculteur, en faisant une balade avec eux dans les champs, en leur faisant déguster les produits du terroir… que Julie et son mari estiment être les meilleurs ambassadeurs.