Groupement de Producteurs wallons de Porcs Bio (GP PORCS BIO)

Pirmez Roch

Éleveur wallon
Partagez autour de vous / Um dich herum teilen

Bien-être animal, transparence, prix rémunérateur.

Né et reconnu officiellement par le Gouvernement wallon en 2016, le GP PORCS BIO est le premier Groupement de Producteurs de Wallonie. Il est exclusivement composé d’éleveurs de porcs bio (actuellement 17 producteurs) bien de chez nous.

La « biocohérence » y est défendue : un produit bio de haute qualité, local, équitable, soucieux du bien-être des animaux, respectueux de l’environnement, etc.

Il prône un prix rémunérateur aux producteurs et défend l’équité du partage de la valeur au sein de la filière. Le GP PORCS BIO vend actuellement des carcasses à destination d’un atelier de découpe et de transformation.

Si ces éleveurs porcins bio se sont mis en Groupement de Producteurs, c’est bien parce qu’ils sont tous passionnés et souhaitaient continuer à élever leurs porcs dans le respect du bien-être animal, mais qu’ils ne pouvaient plus en vivre décemment.

  • Namur

Parrainage

Cette candidature est parrainée par plusieurs éleveurs (Pablo Vanderbecq, Pierre Pirson, André Kettel, André Legros, Roch Pirmez). Ces éleveurs ont choisi de parrainer cette candidature parce qu’ils sont convaincus que la coopération est ce qui permettra à l'élevage de poursuivre sa route en toute dignité pour l'animal mais également pour l'éleveur. Une initiative comme la formation du GP PORCS BIO est selon eux une des pistes les plus pertinentes pour l'avenir de l'agriculture et peut être reprise comme un modèle pour les autres filières et spéculations.

Rêves et projets

Ce groupement projette de poursuivre la mise en place de marchés commerciaux rémunérateurs s'inscrivant dans la philosophie du GP PORCS BIO, c'est-à-dire dans le respect du bien-être animal, de l'environnement et de la santé humaine. Ces éleveurs souhaiteraient également créer leur propre marque et pourquoi pas initier la commercialisation de leurs propres produits transformés.

Atouts et actions

Esprit de groupe et partage de connaissance (pour l'élevage porcin bio mais également pour la revalorisation des sous-produits de la ferme pour une économie dite "circulaire"), tels sont les mots qui caractérisent le GP PORCS BIO. Les principales actions menées en 2016 sont les suivantes :
  • Suite à de nombreuses crises dans le secteur porcin bio, plusieurs éleveurs de porcs bio décident de se regrouper afin de se serrer les coudes, d'échanger entre eux pour trouver des solutions afin de continuer à travailler dans les valeurs qui leur tiennent à cœur c'est-à-dire notamment dans le respect du bien-être animal tout en défendant un prix rémunérateur au producteur ;
  • Une formation est organisée chez l’un des producteurs de porcs bio le plus rigoureux et performant. La formation a rassemblé 36 agriculteurs en novembre 2016. Un volet « théorique », en collaboration avec l’Association Wallonne de l’Elevage (awé), et un volet « terrain » ont également eu lieu.
  • De nombreuses visites en fermes sont organisées en collaboration avec l’awé (perfectionnement des producteurs, aide à l’installation de nouveaux agriculteurs).
  • De multiples réunions et rassemblements ont eu lieu, au cours desquels les producteurs ont tenu de nombreux débats et réflexions (tant sur les techniques de production, que sur les stratégies de commercialisation). Une mise en commun des leviers d’actions à leur disposition est réalisée, pour améliorer leur situation.
  • Fin décembre 2016, le GP PORCS BIO est officiellement reconnu par le Gouvernement wallon.
Les principales actions menées en 2017 sont :
  • Mise en réseau des nouveaux naisseurs avec des producteurs en attente de porcelets bio, et mise en réseau des nouveaux engraisseurs avec les naisseurs en attente de clients.
  • Relais des difficultés rencontrées par les membres-producteurs aux autorités compétentes et aux structures d’encadrement du secteur bio.
  • Participation à des salons (BioXpo par exemple) et rencontres professionnelles, développement de roll-ups et de flyers explicatifs, tenue d’un mini chapiteau dans l’Ardenne Joyeuse pendant les quatre jours de la foire de Libramont pour faire connaître les produits et la philosophie d'élevage des membres-producteurs du GP Porcs Bio, …
  • Participation et lauréat du 2ème Sommet des éleveurs organisé à Libramont via le Président du GP PORCS BIO, M. Roch Pirmez.
  • Élaboration d'un cahier des charges d'élevage (naissage et engraissement des porcs bio) incluant des critères en termes de bien-être animal notamment, allant plus loin que la réglementation bio européenne.
  • Organisation d'une dégustation de porcs issus du GP PORCS BIO.
  • Juillet 2017 : inauguration au cours de la Foire de Libramont du premier partenariat commercial entre le GP PORCS BIO et les magasins färm. Y sont défendues les valeurs suivantes : l'équitabilité, le respect du bien-être animal et de l'environnement, la transparence et la qualité différenciée dans le bio.
  • Début de la commercialisation de porcs élevés au sein du GP PORCS BIO dans les magasins färm (viande fraiche) et négociation d'un prix rémunérateur pour les producteurs du GP PORCS BIO (4.80€/kg carcasse pendue à froid).
  • Tournage d'une vidéo de promotion du GP PORCS BIO, de la passion de leur travail, de la difficulté de la valoriser et de l'intérêt de se mettre en Groupement de Producteurs.
  • Afin d'optimiser leur mode d'élevage: divers documents ont été transmis au cours des réunions du GP PORCS BIO traitant de l’alimentation des porcs et du bien-être des truies (édités par le CRA-w) et sur la conduite d’un élevage porcin bio (édité par Biowallonie);
  • Afin d’accompagner au mieux les membres du GP dans leurs méthodes de production porcine, un éleveur a été engagé en sous-traitance pour la réalisation de missions ponctuelles d’encadrement et de suivi de la production des membres du GP. Cet éleveur est chargé d’accompagner les producteurs en les visitant si nécessaire, afin de vérifier que leur mode de production correspond bien au marché auquel le GP répond. En parallèle, cet éleveur n’hésite pas à renvoyer les producteurs vers les organismes compétents et de référence tels que l’awé, l’AFSCA ou encore Biowallonie.
  • ….